3e édition du Cinerif 2021 à Meknassi : Décentralisée et engagée

Du 6 au 10 septembre 2021, la ville de Meknassi vivra au rythme du 7e art. La manifestation, prometteuse à l’échelle régionale, est composée de trois sections principales, à savoir le Cinerif Doc Days, le Cinerif Mourafaqa et le Cinerif Kids. C’est à Sidi Bouzid, à Meknassi précisément, que le cinéma pourra souffler pendant au … L’article 3e édition du Cinerif 2021 à Meknassi : Décentralisée et engagée est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

3e édition du Cinerif 2021 à Meknassi : Décentralisée et engagée

Du 6 au 10 septembre 2021, la ville de Meknassi vivra au rythme du 7e art. La manifestation, prometteuse à l’échelle régionale, est composée de trois sections principales, à savoir le Cinerif Doc Days, le Cinerif Mourafaqa et le Cinerif Kids.

C’est à Sidi Bouzid, à Meknassi précisément, que le cinéma pourra souffler pendant au moins 4 jours. Une programmation, diversifiée et tournée en partie sur le thème de l’écologie et de la Terre, rythmera la participation des festivaliers de la région, qui ont hâte d’accueillir une manifestation de cette envergure. L’édition sera décentralisée dans au moins quatre régions rurales et loin du centre-ville, qui sont El Mach, El Karma, El Mabrouka et El Nasr.

Le festival a rempilé pour une troisième édition, toujours sous la houlette de l’association « Art à Meknassi » qui vise à décentraliser la culture au maximum et à la rendre à la portée des citoyens ne pouvant accéder à la culture. Les environs, c’est davantage les zones rurales. L’initiative est soutenue par Tfanen Creative, l’association El Badil, Eunic et le Centre des arts dramatiques et scéniques de Sidi Bouzid.

Les éditions précédentes ont démarré sur les chapeaux de roues avant de subir de plein fouet les revers de la crise sanitaire et politique. La première a eu lieu en 2018, la seconde a bel bien eu lieu en 2019, avant son interruption d’au moins un an. Cette édition traite de sujets socioéconomiques cruciaux, mais également des problématiques écologiques et vitales de cette région. Des films qui visent à sensibiliser et qui tournent autour du développement rural, des problèmes écologiques, de la pollution, de la crise hydrique, de la migration clandestine et des mouvements sociaux engagés. Au programme, des cercles de discussions, et des débats entre réalisateurs et personnes présentes, tout âge confondu. Le Cinerif Kids proposera ateliers et projections pour enfants.

Au programme, des documentaires comme « La voie normale » d’Arij Shiri, « Assoiffés tunisiens » de Ridha Tlili, « Un retour» de Abdallah Yahya, « Couscous de la dignité » de Habib El Ayeb, « Voices from Kasserine» de Olfa Lamloum, « Génération Manich Msemah» de Nawaat, « Tout va bien lella» de Rabeb Mbarki, « Deportado » de Hamadi Lassoued, « Al Ardh el Morra » de Mohamed Bokom…

L’article 3e édition du Cinerif 2021 à Meknassi : Décentralisée et engagée est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.