MEDIBAT—L’INVESTISSEMENT DANS LE BÂTIMENT: Sfax, pôle d’attraction

La Ville de Sfax, une porte économique par excellence, a organisé le 16e Salon du Bâtiment (Medibat) et a accueilli une pléiade d’acteurs et de personnalités économiques afin de présenter leurs différents projets et offrir des opportunités en or.   Sfax a abrité son 16e Salon Méditerranéen du Bâtiment (Medibat), et ce, du 6 au … L’article MEDIBAT—L’INVESTISSEMENT DANS LE BÂTIMENT: Sfax, pôle d’attraction est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

MEDIBAT—L’INVESTISSEMENT DANS LE BÂTIMENT: Sfax, pôle d’attraction

La Ville de Sfax, une porte économique par excellence, a organisé le 16e Salon du Bâtiment (Medibat) et a accueilli une pléiade d’acteurs et de personnalités économiques afin de présenter leurs différents projets et offrir des opportunités en or.  


Sfax a abrité son 16e Salon Méditerranéen du Bâtiment (Medibat), et ce, du 6 au 9 octobre. Ce Salon, qui a été toujours un véritable Business village fedération des plus prestigieuses ses corporations du Bâtiment et des organismes internationaux BTB, est devenu un pôle d’attraction, un lieu de rencontres et une occasion pour offrir les meilleures opportunités et les grands projets en faveur des différents professionnels dans le domaine de la construction.

Une pléiade de participants

Cette session a montré une remarquable participation étrangère. En effet, seize pays, d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Amérique latine ont participé au Salon.

Cette session a été rehaussée, aussi, par la présence de ministres, de délégations officielles et VIP.    

Le ministre de l’Equipement,  de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, M. Kamel Doukh, a inauguré le Salon en présence du ministre de l’Urbanisme et des Domaines, de l’Aménagement du territoire et de la Population du Mali, M. Bréhima Kamena, du coordinateur général du Sénat libyen, M. Snoussi Rajab Barraasi, de l’ambassadrice du Nigeria en Tunisie, Mme Asari Edem Allotey, du premier délégué du gouvernorat de Sfax, M. Abdelbasset Masseri, du président de la CCIS  (Chambre de Commerce et d’Industrie de Sfax), M. Ridha Fourati et des membres des délégations étrangères de Libye, du Mali, du Congo Brazzaville, du Cameroun, du Nigeria et de la République tchèque.

La CCIS a accueilli également M. Ildemaro Villarroel, ministre du Pouvoir populaire de l’habitat et du logement du Venezuela.

En plus des ministres et des personnalités officielles, le Salon a enregistré la participation de 150 exposants, représentant les divers créneaux et secteurs d’activités de la construction du BTP.

Des projets plein la tête

Dès la première journée, ce Salon a donné la parole aux différents intervenants afin de présenter leurs projets et les nombreuses opportunités de coopération et de parler business et commandes.

Dans cet ordre d’idées, on résume quelques intervenants par continents.

A l’échelle africaine, M. Bréhima Kamena, ministre de l’Urbanisme du Mali, a présenté le grand projet d’aménagement urbain des berges du Fleuve Niger, programmé à Bamako. L’étude de ce mégaprojet qui se veut un pôle urbain multidisciplinaire(voirie, transport, logistique…) est déjà prête. Outre des projets de logements sociaux entrepris par son pays dans le cadre de partenariat avec le secteur privé.

Concernant le Congo Brazzaville, le directeur général de la construction au ministère de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat, M. Germain Montassi, a présenté les opportunités d’investissement dans le bâtiment et les infrastructures de base(routière et d’énergie) dans son pays qui a besoin de construire 15.000 logements par an et a projeté la réalisation de deux grands projets :un pont route-rail et des routes d’intégration sous-régionale, dont celle liant le Congo à la RDC et l’Angola dans le sud-ouest du pays et les routes ceintures.

Quant à la RDC, le ministre provincial chargé des infrastructures, M. Bidi Ndoma Bigas, a présenté les grands projets de construction à réaliser dans la province du Congo Central qui consistent en des logements sociaux, dix hôpitaux modernes, dix écoles par territoire, l’électrification rurale, la construction d’un port en eaux profondes à Banan et la modernisation des routes provinciales et nationales. Outre des projets à Kinshasa, entre autres la corniche de Kinshasa longeant le fleuve Congo et des projets de logements sociaux.

Dans le cadre de PPP, le représentant de la Société nationale immobilière du Gabon, M. Mombo Jean Michel, a indiqué que cette société a besoin actuellement de réaliser environ 700 logements à Libreville.    

Le Cameroun a présenté également des opportunités en or dans le cadre du PPP. Il cherche des partenaires financiers et techniques pour la réalisation d’un projet de construction d’une usine de plastique biodégradable utilisé pour l’emballage, outre un projet immobilier de 5.000 logements sociaux sur 200 ha.

La journée de la Libye, organisée le 7 octobre, a été l’un des moments les plus forts attendus au cours de cette 16e session de Medibat et qui a été autour de la thématique «Les projets de partenariat tuniso-libyen et la reconstruction de la Libye». Cette journée a été présidée par le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Infrastructure de base, M. Kamel Doukh. «Nous l’avons gratifiée (la Libye) par le titre d’invité d’honneur», a déclaré M. Ridha Fourati.      

En effet, une délégation officielle de haut niveau a été dirigée par M. Al-Senoussi Rajab Al Barrassi, coordinateur général du Sénat libyen, en présence de présidents de chambres de commerce, de présidents de municipalité et de hauts responsables. M Doukh et Al-Barrassi ont mis en évidence les opportunités qui s’offrent aux hommes d’affaires des deux pays, en particulier dans les secteurs de la construction et des projets BTP. «Nous considérons que nous sommes un seul peuple et nos relations sont exemplaires. Nous avons planifié des visites réciproques, tracé une ligne de partenariat croissante et nous pensons que la coopération entre nous, la Libye et la Tunisie, portera ses fruits et s’étendra sur des marchés mondiaux porteurs, particulièrement ceux d’Afrique», a déclaré M. Doukh.   

À l’échelle européenne, on a enregistré la présence de la France, l’Allemagne, la République tchèque et l’Ukraine. Les exposants du pavillon français, en collaboration avec la Maison de France, ont invité les délégations libyennes et africaines subsahariennes autour d’un cocktail B2B sous la thématique du «Doing business de la francophonie».     

Dans cet ordre d’idées, Alexandrine Charonnat, directrice générale de la Société Le Lorrain, a déclaré : «C’est une très belle opportunité d’être à Sfax. Nous avons rencontré, en plus des Tunisiens, des acteurs libyens venus nombreux et plusieurs contacts ont déjà été pris pour les rencontrer en Libye».    

Quant aux côtés asiatique et sud-américain, on a remarqué la présence de l’Indonésie et du Venezuela.    

M. Il Demarovillrroel, ministre du pouvoir populaire de l’Habitat et du Logement au Venezuela, a présenté l’expérience de son pays en matière de construction des logements sociaux et la nouvelle technologie de construction des habitations avec des substances dérivées du pétrole (petrocasas/petromaisons). Il a évoqué aussi le programme des logements sociaux initié depuis 2011 (autoconstruction du logement par l’habitat, moyennant des crédits profitables).    Des forums d’entrepreneuriat ont été également tenus, à savoir «La franchise, levier du développement du secteur du bâtiment», en présence d’une pléiade d’experts, d’universitaires et de chercheurs.      Des problématiques ont été posées à cette occasion se rapportant, entre autres, aux outils et mécanismes de formation et de coaching offerts pour les promoteurs et au contexte tunisien de la franchise dans le secteur du bâtiment, en outre des ateliers et des rencontres B2B entre franchiseurs et futurs franchisés venus de différents gouvernorats.

La Zone de libre-échange continental africain(Zlecaf) a été, aussi, au centre d’un workshop organisé pendant cette session, portant sur les récents développements de cet important espace de coopération économique.

En plus du lancement du réseau d’affaires Africalink Tunisie, une communauté d’entrepreneurs et d’acteurs économiques qui s’emploie à développer les échanges entre les entrepreneurs africains et européens.

La pandémie covid-19 était aussi au cœur de Salon. Outre les précautions sanitaires, une table ronde sur le thème «L’architecture post-covid-19» a été organisée, ayant pour objectif de poser les attentes et les problématiques qui concernent le métier du point de vue professionnel.

Medibat-Sfax a été et reste toujours un pôle d’attraction des grands bâtisseurs et acteurs d’innovation.    

L’article MEDIBAT—L’INVESTISSEMENT DANS LE BÂTIMENT: Sfax, pôle d’attraction est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.