Zoom: Remettre les pendules à l’heure…

Le nouveau gouvernement entre désormais dans le vif du sujet: l’exercice du pouvoir. Après sa formation, il est appelé à remettre les pendules à l’heure. De prime abord, la conception d’une feuille de route est d’une extrême urgence, suivie de l’exécution d’une série de réformes structurelles en suspens depuis des années. Les experts et les … L’article Zoom: Remettre les pendules à l’heure… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.

Zoom: Remettre les  pendules à l’heure…

Le nouveau gouvernement entre désormais dans le vif du sujet: l’exercice du pouvoir. Après sa formation, il est appelé à remettre les pendules à l’heure. De prime abord, la conception d’une feuille de route est d’une extrême urgence, suivie de l’exécution d’une série de réformes structurelles en suspens depuis des années. Les experts et les opérateurs économiques n’ont de cesse de rappeler à la cheffe du gouvernement, Nejla Bouden, les enjeux à relever et des dossiers brûlants à examiner.  En effet, la spirale de la mobilisation devrait repartir au moment où le pays est en train de se ressaisir d’abord sur le plan politique.

Si le volet économique, en particulier, ressort exsangue de la période pandémique, de nombreux déficits et marasmes sont antérieurs à la crise du covid et nécessiteront une prise en main structurelle. Leur traitement ne bénéficiera d’aucun état de grâce et exigera d’activer des réformes trop longtemps différées.

Tout retard dans la mise en œuvre des réformes aura un coût élevé pour la collectivité nationale. Il remettra en cause le début de relance et aura des conséquences incalculables sur la stabilité politique et socioéconomique du pays.

Par ailleurs, l’annonce d’une feuille de route pour les réformes politiques permettrait de rassurer tout le monde et plus particulièrement la communauté internationale et de reprendre les négociations avec le FMI ainsi qu’avec les bailleurs de fonds pour mobiliser les ressources de financement requises. Rappelons que la situation économique et financière est réellement difficile. Des risques sérieux pèsent sur la préservation des acquis du pays aussi bien sur le plan économique que politique. Les prémices de relance de la croissance demeurent fragiles et doivent être consolidées et amplifiées par la mise en œuvre de réformes de fonds pour corriger les distorsions et assurer la combinaison optimale des facteurs de production.

La remobilisation de toutes les énergies et de toutes les forces vives du pays doit être activement recherchée pour rétablir la confiance entre la classe politique et les acteurs socioéconomiques  et recréer les conditions de succès à la nécessaire politique de réforme et d’ajustement.

L’article Zoom: Remettre les pendules à l’heure… est apparu en premier sur La Presse de Tunisie.